Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

...Nicolas Michelin

 

Nicolas Michelin

Nicolas Michelin a créé l'agence ANMA à Paris en 2000 ; il est l’architecte-urbaniste conseil du Programme d’Aménagement d’Ensemble des Bassins à Flot depuis juin 2009.


Comment comptez-vous réintégrer les Bassins à flot au reste du tissu urbain bordelais ?

Le nouveau quartier des Bassins à flot est traversé par des sentes qui
prolongent les rues et impasses de Bacalan ou des Chartrons. C’est grâce à ce système de sentes accessibles aux piétons et aux vélos et qui
mènent aux quais que le quartier est intégré au tissu urbain de Bordeaux.

Pourquoi avoir choisi de monter un atelier d’urbanisme dans le cadre des Bassins à flot ?

L’atelier des Bassins réunit la CUB, la Ville, le Port et ANMA pour travailler
ensemble et recevoir tous les porteurs de projets, quels qu’ils soient (bailleur, promoteur, association, artisan, habitant…) Les terrains étant pour la plupart privés, il était nécessaire de faire établir le plan guide en fonction des demandes et des programmes de chacun. L’Atelier nous permet de créer une excellente synergie entre tous et de mener les choses en parallèle et non de manière linéaire (les unes après les autres)

Dans quelle mesure le projet des Bassins à flot est-il emblématique de votre manière de « faire la ville » ?

Cette manière de faire « en ateliers » est vraiment différente de la procédure classique linéaire : plan, programme, estimations, cahier des charges, appel d’offres, réponses, construction.
L’Atelier permet de rencontrer les acteurs et de leur demander d’intégrer tel ou tel point dans leur programme. Il permet également de les écouter et d’éviter des cahiers des charges inappropriés. Ainsi c’est une méthode gagnant-gagnant, mais il faut que chacun joue le jeu et partage la même culture de projet.

Entretien issu du portrait de quartier Bordeaux maritime