Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

Le pont Jacques Chaban-Delmas

Le pont Jacques Chaban-Delmas

Franchir la Garonne a toujours été difficile. Aujourd’hui, la ville a besoin de ponts supplémentaires pour relier les quartiers nouveaux, pour améliorer les déplacements dans l’agglomération et pour permettre au nord de la ville de se développer.

Pourvu d’une travée levante de 117 mètres de long, le pont Jacques Chaban-Delmas permet de préserver l’accès des navires au site historique du port. 

Le Comité du patrimoine mondial a finement étudié le projet et confirmé qu'il respectait la valeur universelle et exceptionnelle de Bordeaux port de la Lune. Le pont Jacques Chaban-Delmas, pour une préservation durable du port de la Lune retrace toutes les étapes et les réflexions qui ont amené au choix de ce projet.

Le pont a été ouvert à la circulation le 18 mars 2013, après deux ans et demi de travaux.

Chiffres clés Bacalan Bastide Chiffres clés Bacalan Bastide

Le projet assure la continuité urbaine :
- en prolongeant les grands tracés des boulevards et la promenade urbaine des nouveaux quais,
- en complétant le schéma de déplacement urbain qui protège le centre du trafic routier

Le projet préserve l’unité architecturale :
- en n’obstruant pas la vue vers la façade classique,

- en évoquant dans son dessin les monuments antérieurs d'entrées de ville.

Le projet conforte l’imaginaire portuaire de Bordeaux, port de la Lune :
- en ménageant le passage des grands voiliers sous un pont ouvrant,
- en entretenant le rapport au fleuve avec la promenade des quais rive gauche reliée à celle du parc aux Angéliques rive droite
- en conservant les limites du port maritime au niveau du pont de pierre.

La silhouette urbaine du grand paysage est préservée :
- le projet est localisé en aval de la courbe du port de la Lune, dans un site marqué par des éléments de grande dimension avec lesquels il s’accorde,

- le projet affirme la ponctuation verticale dans le dessin des quatres pylônes.

Le projet contribue à conserver à la ville son dynamisme :
- en lui permettant de poursuivre son développement urbain à l’intérieur des boulevards,
- en reliant les quartiers isolés des Bassins à flot et de Bacalan à ceux de la Bastide.

Le projet est fidèle aux engagements de développement durable :
- en confortant les modes de déplacement alternatifs à la voiture [transports collectifs, cyclistes et piétons],

- en préservant le lit du fleuve et son écosystème de lourds travaux d’infrastructure.