Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

Le parcours Ste Eulalie - Ste Croix

Chemins de traverse

Un des volets du projet [Re]centres vise à concevoir de nouveaux itinéraires dans le centre, des « chemins de traverse ». En tant que quartier piétonnier par excellence, le cœur de ville doit permettre à tous une circulation apaisée. C’est là le préambule du projet. Mais l’idée est également de permettre avec ces cheminements de dépasser le périmètre étroit de la ville connue et appréciée, pour révéler d’autres lieux. L’objectif est simple : pouvoir marcher dans le centre ancien sans avoir les yeux fixés au sol et faire en sorte que les déplacements soient des promenades d’histoire et de culture. L’intervention recoupe ainsi plusieurs ambitions :
- rendre l’ordinaire extraordinaire en révélant et soulignant les détails marquant qui composent le paysage affectif des quartiers
- faciliter des déplacements doux
- permettre aux habitants de réinvestir l’espace public, de s’y rencontrer dans une démarche participative

 

Le parcours Ste Eulalie - Ste Croix : créer un axe vert
Le premier parcours à faire l'objet d'un projet est l'axe Ste Eulalie-Ste Croix. Ce parcours est intéressant à plusieurs titres :
- il permet de relier une succession de petites places (Ste Eulalie, Pressensé, général Sarrail, Léon Duguit, Renaudel)
- il connecte des quartiers aux ambiances très différentes mais pourtant très proches géographiquement
- il constitue pour les piétons et cyclistes une alternative aux grands axes comme le cours de la Marne ou le cours Victor Hugo

Parcours Ste Eulalie - Ste Croix

Le projet comprend plusieurs volets. Il s'agit, dans un premier temps, de matérialiser ce parcours par une action de végétalisation. Dans ce cadre, la Ville propose aux habitants des rues concernées (rues de la Miséricorde, Tombe l'Oly, des Augustins, Gratiolet, Permentade, Traversanne, du Hamel, Porte de la Monnaie et du Portail) de disposer de petites fosses aux pieds de leur immeuble permettant l'accueil de plantations en pleine terre.
Cette démarche s'intègre dans une dynamique plus globale de développement des démarches de fleurissement participatif à Bordeaux. Elle favorise à la fois l'embellissement de l'espace public tout en permettant un investissement direct des habitants dans l'amélioration de leur cadre de vie.
Une première réunion d'information organisée en 2013 a permis de présenter aux premiers habitants motivés les principes de mise en oeuvre (vous pouvez accéder au document présenté à cette occasion en cliquant ici).

 

L'université d'été du design
Inscrit en résonance avec Agora, biennale d’architecture, d’urbanisme et de design de la Ville de Bordeaux, l’Université d’été du Design fait écho au projet de chemins de traverse. Du 12 au 20 juillet 2012, 25 étudiants issus de huit écoles européennes ont développé leurs réflexions sur l’évolution du cadre de vie urbain pour proposer des créations révélant les usages existants, en en créant de nouveaux et en mettant en valeur des lieux remarquables. Certaines des propositions des étudiants ont été mis en oeuvre le long de la trame douce, entre les places Renaudel et Ste Eulalie : notamment le projet de signalétique insolite "vol d'oiseau" qui a été imaginé par trois jeunes femmes : Julie Massias (atelier six.dix), Alexandra Valois et Armelle Polette (atelier décalage vers le bleu).