Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

Victor Hugo : favoriser le sport à tous les étages

Situé place de la Ferme de Richemont, le palais des sports renoue avec sa fonction sportive initiale.

La rénovation du palais des sports Victor Hugo par Pierre et Venezia Ferret, architectes Atelier Ferret Architectures
Ce projet s’articule autour de plusieurs axes forts, avec comme point de convergence, la volonté de la Ville de redonner au lieu sa fonction sportive initiale, son usage aujourd’hui étant dévolu à l’orchestre national de Bordeaux. L’une des interventions majeures sera de rendre au terrain de sport son niveau initial, ce qui permettra de remettre en service la totalité des gradins. L’arène sportive retrouvera ainsi sa jauge d’origine, 2500 places, et même davantage grâce à l’installation d’une tribune télescopique de 2800 places. En savoir plus sur le projet.

Palais des sports

Palais des sports

 

 

En parallèle, l'ancien marché Victor Hugo va accueillir des équipements sportifs dédiés au quartier. 
La transformation du marché Victor-Hugo par Marjan Hessamfar et Joe Vérons, architectes
La commande consiste à transformer le marché Victor-Hugo en équipement sportif et associatif de quartier, en bureaux et en commerces de proximité. Notre projet repose sur trois orientations principales :
- rendre visible le nouvel équipement de quartier dans le respect de l’œuvre architecturale originale ;
- accroître l’apport de lumière naturelle au cœur du bâtiment ;
- reconquérir l’espace public en pied de bâtiment.
 

Palais des sports

Nous avons donc pris le parti d’offrir deux façades « éclairantes » supplémentaires au futur équipement en supprimant les deux rampes côté cours. L’espace du marché gagne ainsi une importante surface au sol qui nous permet d’offrir un espace intérieur de qualité et des doubles hauteurs à toutes les salles sportives.
Le rez-de-chaussée ainsi libéré, nous avons glissé une boîte en verre sous ce monument de béton. Entièrement vitrée elle contraste avec l’architecture monolithique du bâtiment existant. Elle lui offre une uniformité et une visibilité nouvelles en rez-de-chaussée. C’est une vitrine offerte à la vue des passants, une vitrine qui donne à voir la vie intérieure du futur équipement et la dynamique d’un quartier.