Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

Le projet vu par...

Jean-Louis David  ...Jean-Louis David, maire adjoint du quartier Victor-Hugo/Saint-Augustin

Pouvez-vous parler des relations existant entre le centre hospitalier et le quartier Saint-Augustin ?

Le CHU est le premier employeur de la ville. Beaucoup d’habitants de Saint-Augustin y travaillent. Cela explique en partie la composition sociologique du quartier et son évolution. Mais le CHU, et le site hospitalo-universitaire dans son ensemble, est encore trop fermé sur lui-même. Nous travaillons avec nos partenaires-Université, CHU, hôpital Charles Perrens- pour davantage d’ouverture sur le quartier.

La cité Léo Saignat va être détruite. Pourquoi ? Où les habitants seront-ils relogés ?

La cité Léo Saignat était vétuste et peu confortable, et de plus enclavée dans l’enceinte hospitalo-universitaire. Son départ va permettre la réalisation du pôle neuroscience et contribuer au projet campus, en libérant une emprise stratégique en plein cœur du site.
Domofrance va construire des logements de grande qualité sur trois sites situés à proximité dans le quartier : la caserne Faucher, Canolle et Tauzin. Il y aura même davantage de logements au final. C’est une réponse gagnant-gagnant puisque près de 300 logements seront construits pour 148 démolis.

Comment comptez-vous accompagner les habitants dans ce changement ? Quel sera le plus pour le quartier ?

Un accompagnement personnalisé, comme sait très bien le faire Domofrance, avec prise en compte des spécificités de chaque famille. Pour le quartier, ce sera davantage de mixité, une crèche judicieusement relocalisée, un remodelage urbain intéressant, et, je l’espère, de belles architectures.