Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

Zone urbaine recensée

 
Depuis septembre 2004, la ville de pierre est l’objet d’un recensement exhaustif qui permet de mieux connaître les caractères de ses paysages et des architectures qui la composent, afin de déterminer de nouvelles modalités d’évolution et de préservation de ce patrimoine. De nouvelles règles d’évolution de ces tissus sont précisées au fur et à mesure de l’avancement du recensement.

Le territoire de la ville de pierre se compose de deux types de secteurs :

- le secteur non recensé (en bleu clair sur la carte ci-dessous)
Actuellement, un périmètre de protection est défini au titre du 7° de l’article L123-1-5 à l’intérieur duquel s’appliquent des principes de préservation définis de manière très générale.
Pour les tissus non recensés, le dispositif existant dans le PLU approuvé est maintenu, c’est à dire que les zones et les prescriptions existantes restent les mêmes et ne sortent pas du dispositif L123-1-5 7° en vigueur.

- le secteur recensé (en bleu foncé sur la carte ci-dessous)
Une connaissance précise du patrimoine bâti et non bâti issue du recensement exhaustif de chaque parcelle, aboutit à adapter la réglementation pour permettre un renouvellement urbain qui s’appuie sur l’histoire de la formation de Bordeaux, dans un souci de mise en valeur des lieux et d’amélioration de la qualité de vie qui en découle.
Sur les îlots recensés, il est mis en place une nouvelle zone avec son règlement propre : la zone urbaine recensée [UR]. Ces dispositions règlementaires écrites sont associées à une déclinaison graphique contenue dans des plans annexés au présent chapitre, au titre de l’article L123-1-5 7°.


  carte de la zone urbaine recensée


 Le document graphique se compose de vingt-six planches au 1.1000°, numérotées de VP 1 à VP 29 (les planches VP 9, VP 11, VP 21 n’existent pas), découpées selon un cartogramme permettant d’avoir tous les îlots entiers sur lesquelles sont reportées les dispositions réglementaires qui s’appliquent aux constructions existantes et aux constructions nouvelles.

Image de la zone urbaine recencée