Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

Caudéran, un air de campagne en ville

Caudéran, un air de campagne en ville

Sacré-Cœur de Caudéran, carte postale ancienne (Coll. part.)

Longtemps couvert de vignes, de villas de plaisance et de jardins, le quartier de Caudéran, rattaché définitivement à la commune de Bordeaux en 1965 après l’avoir déjà été partiellement exactement un siècle auparavant, fait aujourd’hui partie intégrante de la ville centre et de l’agglomération.
Largement urbanisé dès le milieu du XIXe siècle avec la création d’une église, d’une école et plus tard d’une salle de spectacle, le centre de Caudéran s’est conforté au milieu des anciens hameaux qui se dispersaient sur son territoire, aux croisements de chemins ruraux et tortueux qui partaient vers l’ouest dans la campagne. Des lotissements entiers d’échoppes et de maisons de ville sont venus d’abord coloniser ce territoire jusqu’à ce que de nombreuses résidences collectives viennent le densifier encore, surtout après la Seconde Guerre.
Caudéran dépendait de la paroisse de Saint-Seurin depuis le Moyen-Age et ses liens avec Bordeaux n’ont fait que se renforcer au cours des siècles. Tout d’abord en 1865 lorsqu’une partie de la commune fut annexée à Bordeaux pour créer le boulevard de Caudéran ; ensuite, à la fin du XIXe siècle, lorsque le Parc Bordelais fut conquis par Bordeaux sur la commune ; enfin en 1965 où l’annexion complète à Bordeaux en fit un quartier du centre ville.
Et pourtant, tout en devenant ville, Caudéran a conservé cet air de campagne où il faisait, et fait toujours, bon vivre.

Télécharger le document