Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

Mériadeck

Mériadeck

Construits après la seconde guerre mondiale pour faire face à l’importante crise du logement et à la présence de quartiers insalubres, le quartier Mériadeck et le grand ensemble de la Cité du Grand Parc sont caractéristiques de l’urbanisme opérationnel français d'après guerre. Ces projets ont été réalisés par référence aux principes de Le Corbusier et des Congrès Internationaux d’Architecture Moderne (CIAM), en claire rupture avec le mode de développement de la ville en continu. Ils marquent la volonté d’intégrer Bordeaux dans un XX° siècle moderne et sont à ce titre des composantes essentielles de l’histoire urbaine de Bordeaux.

Le quartier Mériadeck est une des dernières opérations de "rénovation urbaine" radicale réalisées en France. Les 27 hectares de ce quartier populaire en cœur de ville, entre le prestigieux Palais Rohan (l’actuel Hôtel de Ville), et le cimetière de la Chartreuse, ont été démolis et remplacés par un quartier sur dalle en opposition avec le continuum des tissus périphériques. La séparation des flux automobiles, au sol, et des circulations piétonnes, sur dalle et passerelles, la distribution d’édifices cruciformes selon une trame orthogonale sont autant de références implicites au « plan Voisin pour Paris » de le Corbusier.

Ce quartier qui s’affiche comme le « Bordeaux 1980 » organise, autour d’une vaste esplanade plantée d’arbres et de verdure, 130000 m² de logement, un centre administratif et d'affaires de même surface et un centre commercial de 40000m².Opération à l’origine très polémique, Mériadeck est, depuis plusieurs années, l’objet d’un travail volontaire d’intégration et de suture au centre ville et aux tissus périphériques. La construction de Mériadeck ayant supposé une interruption du tracé des cours, il faut aujourd’hui considérer ce quartier comme une entité qui participe au nouveau dessin de la trame viaire de la ville. La réalisation de l’îlot Bonnac, qui sert d’articulation avec l’hyper centre, la desserte par le tramway et le projet de cité municipale à l’étude tendent déjà à mieux inscrire ce quartier dans la Ville.