Bordeaux 2030 la ville action, tout savoir, découvrir, s'informer, participer

La MiRPAU

La MiRPAU

Qu’est ce que la MiRPAU?
Ce sigle un peu barbare, acronyme de « mission de recensement du paysage architectural et urbain » désigne la démarche d’inventaire réalisée par une équipe municipale composée d’architectes, d’urbanistes, de technicien et d’un architecte historien.
Son but : aider à la protection du patrimoine ordinaire, maisons et immeubles qui composent l’essentiel des paysages urbains bordelais.
Elle permet d’élaborer un règlement à la parcelle, fixant des mesures de protection adaptées pour les bâtiments et espaces libres, ainsi que l’occupation au sol et la hauteur des constructions nouvelles traduit dans le Plan Local d’urbanisme.
La méthode consiste à réaliser un relevé de terrain assorti d’une étude de topographie historique réalisée à partir des sources écrites et archivistiques, cadastres et autorisations de voirie conservés notamment par les Archives municipales de Bordeaux.
Le périmètre d’étude représente environ 1400 ha et près de 40 000 parcelles. Il s’étend en dehors du secteur sauvegardé jusqu’à la ceinture des boulevards et au-delà, à Caudéran, Saint-Augustin et la Bastide.
A ce jour, 90% de l’aire d’étude est recensée.


Le relevé de terrain
Il  est réalisé de manière exhaustive, parcelle par parcelle, depuis l’espace public ; les architectes établissent des fiches pour chaque élément bâti ou non bâti identifié sur chaque parcelle mais aussi pour les ensembles urbains (séquences, figures urbaines). Les fiches comprennent des photographies, des éléments de description, l’indication de l’état de conservation et surtout la justification de l’intérêt patrimonial qu’il soit architectural, urbain ou simplement lié à l’histoire et la mémoire des lieux.
Ce travail aboutit à l’identification de deux catégories de constructions :
-    les constructions « protégées » qui peuvent évoluer mais ne peuvent être démolies;
-    les constructions non « protégées »  qui peuvent être soit maintenues soit remplacées.

L’enquête de topographie historique

Elle est réalisée par secteurs, ensembles urbains (rues, places, lotissements, séquences) et bâtiments. Elle n’est pas exhaustive à la parcelle comme le relevé de terrain. Elle explicite la genèse des territoires à partir de la comparaison des cadastres anciens avec ceux d’aujourd’hui. Elle montre aussi les transformations et stratifications (disparitions, ajouts, remplacements…) pour expliquer la situation des paysages ou des bâtiments aujourd’hui.

règlement à la parcelle
maisons et immeubles
périmètre d’étude lien vers la carte
Archives municipales de Bordeaux lien vers le site des archives municipales